Mise à jour de la situation des écoles TCV en Inde

Depuis la rédaction de notre dernière newsletter, la situation dans les écoles TCV en Inde a évolué. Par cet article nous souhaitons mettre à jour les informations que nous avons partagé avec vous.

Conformément aux décisions prises par les directeurs de toutes les écoles, l’école a été rouverte pour les élèves des classes X et XII uniquement à partir du 27 octobre. Les élèves ont commencé à venir en nombre différent du 27 au 31 octobre.

Depuis fin novembre, en Inde, les cas de coronavirus ont augmenté chaque jour et la situation est devenue de plus en plus critique à cause de la densité de la population et du rythme de la propagation avec la libre circulation des personnes.  L’État de l’Himachal Pradesh a finalement prolongé le verrouillage des établissements d’enseignement jusqu’au 31 décembre, avec une augmentation constante du nombre de cas dans l’État durant le mois de novembre.

La majorité des élèves des classes X et XII étaient retournés dans les TCV au cours de la dernière semaine d’octobre. Presque tous sont venus à l’école après un rapport médical confirmant qu’ils ont été testés négatifs pour le Covid-19.  Ils avaient été testés et mis en quarantaine sur les campus et étaient prêts à commencer les cours. Mais, à la surprise générale,  environ 99 cas positifs ont été comptabilisés à l’école. L’école a immédiatement demandé l’aide du médecin et pris toutes les mesures possibles pour les élèves et les membres du personnel. Ils ont à nouveau isolé tous les cas positifs et donné à chacun des médicaments de rappel de l’immunité donnés par le département de la santé et des médicaments tibétains délivrés par SORIG.

Fort heureusement, pas un seul étudiant ou enseignant n’a présenté de symptômes. Ils se portent tous bien et bénéficient du meilleur régime alimentaire possible et des facilités que l’école peut offrir. Les anciens élèves ont également apporté leur aide et leur soutien et ont fait des dons pour le régime spécial des membres touchés afin de renforcer leur immunité.  L’expert en santé leur a expliqué que s’il n’y a pas de symptômes dans les 14 jours, alors ce n’est pas infectieux et ils n’ont pas à s’inquiéter. Cela fait maintenant presque un mois et tout le monde va bien.

Puisque les étudiants sont  de retour sur les campus, TCV a dispensé les cours en ligne de manière plus organisée et plus conventionnelle dans les « foyers » et les « auberges ». Cette situation est plus appropriée que l’enseignement à distance depuis les domiciles des élèves. En effet, certains étudiants  rencontre de grandes difficultés de connexion à internet depuis leur lieu de résidence.

En décembre, la situation en Inde se stabilise légèrement, mais le nombre de cas dans l’Himachal Pradesh augmente chaque jour et le gouvernement de l’État a émis ses propres ordres et procédures opérationnelles.  Le 10 décembre, par exemple, on a recensé environ 8 cas positifs dans les zones tibétaines de Mcleod et des environs, poussant l’Upper TCV à verrouiller partiellement le campus.

Bien que les élèves des classes X et XII soient retournés dans les écoles, les classes réelles n’ont toujours pas été autorisées.  Cependant, les cours en ligne se déroulent avec une grande vigueur dans les groupes organisés et la vigilance des enseignants dans les « foyers » et les « auberges ».

No Comments

Post a Comment

%d bloggers like this: