Journée Mondiale de l’environnement: Crise climatique au Tibet

Saviez-vous ce qu’il se passe au Tibet?

 

Après l’Arctique et l’Antarctique, avec ses 46.000 glaciers, le plateau tibétain est la troisième plus grande réserve en glace de la planète. C’est la raison pour laquelle le Tibet est surnommé le « Troisième Pôle ». Et tout comme pour l’Arctique et l’Antarctique, toute perturbation affectant son environnement aura un impact important qui dépasse ses propres frontières.  

Le Haut plateau Tibétain fond tous les jours. Il est la source des plus grandes rivières asiatiques, fournissant de l’eau à plus de 1,5 milliards de personnes, soit 1/5 de la population mondiale.

Si ce rythme d’évolution continue, deux tiers de tous les glaciers du plateau disparaîtront d’ici 2050.

La Chine a deplacé plus de 2 millions de nomades tibétains, occupants traditionnels du plateau tibétain, de leur foyer sur les hauts patûrages, pour des raisons de protection de l’environnement. Les nomades tibétains ont toujours vécu, de manière durable, au Tibet, depuis des millénaires, en harmonie avec cet écosystème d’importance mondiale.

 

 

« Des rivières au Tibet: de la Vie en Asie. »

En cette journée mondiale de l’environnement, soutenons les tibétains qui luttent contre la crise climatique au Tibet et pour la préservation de son haut plateau.

Vous pouvez agir ! 

En signant la pétition pour exhorter le commissaire aux droits de l’homme à rendre visite aux nomades tibétains et ainsi défendre leurs droits : signer la pétition.

En signant la pétition pour demander au ministre chinois de la Justice et au gouvernement provincial de Qinghai de libérer A-Nya Sengdra, un nomade tibétain et militant écologiste du Tibet oriental qui a été condamné en décembre 2019 à sept ans de prison sur de fausses accusations: signer la pétition.

En signant la pétition pour un appel à la reconnaissance internationale du Tibet lors de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26) à Glasgow qui aura lieu en automne prochain: signer la pétition.

Pour plus d’informations sur la crise climatique au Tibet, voici le nouveau site qui lui est dédié: tibetclimatecrisis.org.

No Comments

Post a Comment

%d bloggers like this: