Amélioration des conditions d’études et de vie dans divers campus TCV (AT-2017-001)

  • Résumé

    Partenaire local : Tibetan Children’s Villages
    Localisation :Inde
    Secteur : Education et logement
    Bénéficiaires :6.523 élèves / 267 personnel enseignant/administratif
    Budget : 132.480,08 €
    Durée :13 mois
    Année de lancement :2017
    Référence projet : AT-2017-01

 

  • Contexte local

Les enfants tibétains, exilés en Inde et dont les parents vivent au Tibet, sont pris en charge par TCV. Plus de 12000 enfants sont scolarisés dans la trentaine d’écoles ouvertes par TCV en Inde, et encadrés par 1400 personnes : enseignants, personnel administratif et technique.

Les études évoluent au fil des années et cette évolution doit s’accompagner d’un appui important de matériel pédagogique de qualité. D’autre part, la plupart des bâtiments construits il y a une trentaine d’années, délabrés, nécessitent d’importants travaux et de nouvelles installations.

  • Objectif du projet

Ce projet doit permettre d’améliorer les conditions d’études et de vie dans les campus TCV, et de renforcer les capacités en gestion de projet du personnel TCV en charge de ces opérations afin de donner aux enfants tibétains la meilleure éducation possible pour leur permettre de s’intégrer dans la société, dans de bonnes conditions.

  • Partenaire local

Principale association tibétaine prenant en charge l’éducation des enfants exilés, TCV gère actuellement une trentaine d’écoles : maternelles, primaires, secondaires, centres de formation professionnelle et un institut d’études supérieures.

 

  • Budget du projet

Contribution du MAE* :                                88 320,06 €

Contribution des Amis du Tibet :              44 160,02 €

* Ministère des Affaires Etrangères

 

Les activités du projet

. Équipement et modernisation des outils pédagogiques dans plusieurs campus TCV

. Réhabilitation et équipement de bâtiments dans plusieurs campus TCV

 

 

This entry was posted in News, Projets de coopération. Bookmark the permalink.

Comments are closed.